L’argousier a été utilisé dans les médecines tibétaines et mongoles pendant plus de mille ans pour le traitement de l’expectoration et de la toux, ainsi que pour améliorer la circulation sanguine et le fonctionnement du système digestif (1). En 1977, le Département chinois de santé publique a listé l’argousier dans le « Dictionnaire des médecines chinoises » (2) et, de plus, le Ministère chinois de la santé a classifié l’huile d’argousier dans la catégorie des aliments fonctionnels (3).

Les effets physiologiques des huiles du fruit de l’argousier sont nombreux et la recherche sur leurs utilisations médicinales est encore en développement. Les principaux bienfaits des huiles du fruit de l’argousier sont: le pouvoir antioxydant, les effets sur la peau et la muqueuse, la diminution des facteurs de risque des maladies cardiovasculaires et le renforcement des fonctions immunes (4).

Selon certaines études, l’huile et le jus d’argousier renferment des composés de nature anticancéreuse (5). L’huile de graine a été employée comme traitement auxiliaire pour des patients atteints de différents cancers recevant de la chimiothérapie. Ce traitement a fait augmenter le taux de transformation des lymphocytes et le taux de formation de rosette E. De plus, il a allégé les effets hémotoxiques et les perturbations gastro-intestinales provoquées par la chimiothérapie (6).

Références

  1. Yang & Kallio, 2002a
  2. Mingyu, 1994
  3. Li & Beveridge, 2003
  4. Yang & Kallio , 2002a, 2005a
  5. Xu et al. 2001
  6. Li, 1993

 
Voici quelques études et articles de revues médicales.

Polyphenols-rich natural products for treatment of diabetes

Efficacy of aqueous extract of Hippophae rhamnoides and its bio-active flavonoids against hypoxia-induced cell death.

Effect of seabuckthorn extract on scopolamine induced cognitive impairment.

Effect of seabuckthorn (Hippophae rhamnoides ssp. sinensis) leaf extract on the swimming endurance and exhaustive exercise-induced oxidative stress of rats.

Health benefits of sea buckthorn for the prevention of cardiovascular diseases

Medicinal and therapeutic potential of Sea buckthorn (Hippophae rhamnoides L.)

Phytochemical analysis, antioxidant and antibacterial effects of sea buckthorn berries

Mechanism of Wound-Healing Activity of Hippophae rhamnoides L. Leaf Extract in Experimental Burns.

Antioxidant, cytoprotective and antibacterial effects of Sea buckthorn (Hippophae rhamnoides L.) leaves

Antioxidant properties of isolated isorhamnetin from the sea buckthorn marc

Effect of a low dose of sea buckthorn berries on circulating concentrations of cholesterol, triacylglycerols, and flavonols in healthy adults.

Effect of Seabuckthorn (Hippophae rhamnoides) flavone on immune system: an in-vitro approach.

Effect of a dietary supplement containing blueberry and sea buckthorn concentrate on antioxidant capacity in type 1 diabetic children.

Berry extracts exert different antiproliferative effects against cervical and colon cancer cells grown in vitro

Radioprotective and antioxidant activity of fractionated extracts of berries of Hippophae rhamnoides.

Absorption of flavonols derived from sea buckthorn (Hippophaë rhamnoides L.) and their effect on emerging risk factors for cardiovascular disease in humans

Anticarcinogenic potential of lipids from Hippophae--evidence from the recent literature.

Anti-inflammatory activity of Seabuckthorn (Hippophae rhamnoides) leaves.

Effect of sea buckthorn on liver fibrosis: a clinical study.

Composition and physiological effects of sea buckthorn (Hippophaë) lipids

Effects of an antioxidant-rich juice (sea buckthorn) on risk factors for coronary heart disease in humans.

Anti-oxidant and immunomodulatory properties of seabuckthorn (Hippophae rhamnoides)--an in vitro study.

Antiulcerogenic effect of Hippophae rhamnoides L.

 
ANTIOXYDANT - NATUREL - PUISSANT

Les antioxydants que l’on retrouve à l’état naturel dans un aliment peuvent aider à neutraliser une partie des radicaux libres de l’organisme, lesquels sont des molécules instables qui cherchent à se stabiliser en s’associant à d’autres molécules du métabolisme. Cette association a pour effet de dénaturer les molécules saines et d’entraîner leur détérioration. L’organisme est doté d’une certaine réserve de molécules antioxydantes qui viennent contrecarrer l’effet des radicaux libres en les neutralisant. Malheureusement, cette réserve peut parfois s’avérer insuffisante. Ainsi, la consommation quotidienne d’aliments ayant une forte teneur en antioxydants peut prévenir ou retarder les dommages causés par les radicaux libres sur les tissus du corps humain.

 
L’activité antioxydant de l’argousier est de 93,6%. Velioglu et al. (1998)

Pour nous contacter : info@largousier.com
Facebook